Comment bien choisir sa poêle anti adhésive ?

On parle très peu souvent des ustensiles de cuisine et de leurs évolutions, pourtant, il est force d’admettre que ce côté a bien évolué depuis leur apparition, notamment en ce qui concerne les cuiseurs et les méthodes de cuissons. Aujourd’hui plus pratique et plus efficace, les ustensiles à revêtement anti adhésives sont les plus recommandés par les professionnels.

Les ustensiles à revêtement anti adhésives

En parlant d’ustensile de cuisine, le cuiseur est de loin l’ustensile le plus utilisé, donc le plus facile à trouver. Avec son revêtement anti adhésive le cuiseur est plus facile à laver, mais peut aussi cuire les aliments en un rien de temps, grâce à sa faculté de dispersion de chaleur homogène. Ce revêtement est aujourd’hui disponible sur tout type d’ustensile de cuisine, en passant par le cuiseur ou la marmite, la casserole et la poêle. Cependant, en matière de revêtement anti adhésive, le téflon est de loin le revêtement le plus nocif et le plus à éviter, en raison de sa faculté cancérigène. Toutefois, il existe aujourd’hui d’autres alternatives de revêtement comme la céramique, l’aluminium, le cuivre ou l’inox à 18 % de chrome pour 10 % de nickel. Si le choix du cuiseur est plutôt facile, le choix d’une poêle anti adhésive est au contraire, plus technique qu’on le pense.

Choisir une poêle résistante

La principale fonction d’une poêle anti adhésive n’est pas le simple fait de mijoter ou de frire, elle est plutôt dédiée à s’assurer que les aliments mijotés soient plus sains. Toutefois, il est important de bien choisir sont type d’anti adhésif de façon à ce que celle-ci soit plus résistante à l’abrasion et ne décolle pas facilement. Tester la résistance de ces poêles face aux rayures est aussi une étape à ne pas négliger dans le cadre de son adoption. Néanmoins, pour éviter tout risque de rayure, l’idéal serait de toujours utiliser des ustensiles en bois, plastique ou silicone, pour vérifier la cuisson des aliments, au lieu d’ustensile en métal qui pourrait facilement rayer la poêle. Sans oublier de faire un tour sur les boutiques bien référencées ainsi que ce site qui vous propose les meilleurs modèles de ce mois.

Les critères de sélection d’une poêle anti adhésive

Aujourd’hui en abondance sur le marché international, la poêle anti adhésive ne cesse de faire parler d’elle, que ce soit en bien ou en mal, toutefois, elle reste parmi les objets les plus convoitées des gens, en ce qui concerne les ustensiles de cuisine. Avec différents modèles au choix et à tester, la poêle à revêtement anti adhésive est aujourd’hui munie d’un poignet amovible, ce qui la rend plutôt pratique pour la pose sur la table, ou pour garder les restes au frigo sans prendre trop de place inutilement. La stabilité et le poids de l’ustensile sont aussi un facteur à ne pas négliger, vu que sa surface plane assure aussi la qualité de la cuisson, ainsi que son uniformité.

Les compatibilités de cuisson

La plupart des gens ne font pas assez attention à l’importance du respect des normes de sécurité noté sur certains ustensiles, comme le type de feu supporté par certaines poêles anti adhésive ou non. En effet, si les poêles sans revêtement s’adaptent très bien à tout type de feu, excepté la méthode à induction, les poêles à revêtements sont quant à elles destinées à la cuisson sur plaque électrique, notamment avec des plaques à induction, pour s’assurer que le revêtement ne se détache et se transforme en matière cancérigène. Avec une poêle anti adhésive, il est maintenant possible de faire cuire les aliments ou même de faire un œuf sur plat sans utiliser une seule goutte d’huile.

Parmi les différents types de revêtement anti adhésive, seul le téflon est à éviter vu que c’est le seul à présenter des risques nocifs pour la santé, comme le rhume ou la grippe, en plus des différents cancers qui y sont relatives.